Enfin !

Juste un petit message pour vous annoncer que je viens d’ouvrir ma boutique ésotérique & bien être 🙂 Vous y trouverez des minéraux de lithothérapie, encens, herbes et pleins d’autres choses encore !

totemturquoiseau.com

Publicités

Visite de boutiques ésotériques #4 : « Brésilophile » à Paris

Me revoilà ! Je suis récemment passé assez vite dans une boutique de minéraux que je ne connaissais pas du tout, trouvée complètement par hasard. Et j’ai été agréablement surpris !

boutiqueext2

La boutique en question est située 40 passage Jouffroy (un petit passage entre les immeubles pleins de boutiques curieuses et jolies) et elle vaut le détour. Ils ont de très belles pièces déjà, et surtout une grande variété.

Par contre cette boutique ne propose que des pièces assez chères : vous n’y trouverez pas de pierres roulées. Mais l’avantage est que ces pierres ont un prix assez avantageux par rapport à leur qualité.

Par exemple, si vous souhaitez trouver de véritables turquoises, ici, il y en a ! Et à des prix qui ne sont pas trop exorbitants ! Par contre attention je crois qu’il y avait aussi de la fausse, mais au moins les vendeurs ont l’air de s’y connaître : en effet, ils différencient déjà citrine chauffée de citrine naturelle.

J’ai été impressionné par la fontaine en améthyste… J’aimerai tellement l’avoir chez moi, mais bon il ne faut pas trop rêver non plus ! Peut être plus tard si je deviens multi-millionnaire grâce à ma boutique ésotérique (oui c’est ironique ^_^)

J’ai aussi vu des géodes de célestite, de l’obsidienne oeil céleste, et d’autres pierres plus communes (ambre, des quartz, lapis lazuli, sodalite, malachite, etc.)

Comme le nom l’indique, ils se fournissent probablement au Brésil avant tout, ce qui explique la présence d’énormes géodes d’améthyste dignes de grandes bourses aux minéraux.

Les + : La qualité proposée, la belle présentation, les pièces assez uniques et peu ordinaire.

Les – : Le prix élevés mais ça peut se concevoir, parfois un léger manque de clarté concernant la nature véritable des minéraux « trafiqués » que la boutique propose.

Ma conclusion : Je sais que cette review est très courte mais je suis vraiment passé rapidement… En tout cas ce que j’y ai vu y était très bien, alors si vous avez les sous, pourquoi pas !

Désenvoûtement : mes péripéties

Il y a quelques temps déjà, je ne me sentais pas très bien à la fois physiquement et mentalement. Étant quelqu’un de très sensible au stress et pas mal de problèmes psychologiques en cours de résolution, je ne m’en suis pas plus inquiété plus que ça. Mais tout de même, c’était plus pesant et totalement différent de ce que j’avais connu jusque là.

Et puis j’ai vu cette peluche que m’avait offerte cette personne, avec qui j’avais coupé les ponts, qui trônait encore dans l’entrée car je n’avais jamais « eu le temps » de la jeter. Et j’ai alors eu une intuition.
Après quelques recherches, j’en suis arrivé à la conclusion que je m’étais fait envoûter.

Il y a à peu près un an, j’ai fait une « bêtise » disons – j’ai fait beaucoup de bêtises dans ma vie, et celle-ci a je l’espère signé définitivement la fin de mes frasques et autres aventures dangereuses. J’ai commencé à fréquenter une personne qui, je le pensais, pourrait m’aider, mais qui en réalité était malsaine… Si j’avais réfléchi de manière objective j’aurai tout de suite vu qu’elle était très probablement manipulatrice, mais j’étais aveuglé par l’espoir : l’espoir d’avoir enfin trouvé une personne qui pourrait m’apporter ce que je recherche tant. (Je précise : rien de romantique là dedans, c’est autre chose.)

J’ai l’impression qu’elle faisait beaucoup d’esbroufe pour m’impressionner, mais il y avait quand même cette mention de rituels sataniques qui m’avait un peu intrigué.
Et comme c’est le genre de personne qui refuse de ne pas avoir ce qu’elle veut et qui est très orgueilleuse, ça ne m’étonnerait pas qu’elle ai voulu me lancer un petit envoûtement…

Tout a commencé quand j’ai pris conscience de tout les petits problèmes que j’accumulais en ce moment. Ces maux de dos, ces douleurs à certains chakras qui me pesaient, ces blocages et le dégoût que je ressentais et que je ne comprenais pas, ces cauchemars, ce besoin anormal de beaucoup de sommeil…

Et puis j’ai vu cet objet qu’il m’avait offert, qu’il fallait que je donne pour m’en débarrasser mais au final, comme je n’y ai jamais vraiment pensé, il traînait dans l’entrée depuis un long moment…

Du coup j’ai eu une intuition qui m’est, par la suite, avec quelques recherches sur le sujet, apparue claire. J’ai été envoûtée par cette personne. Elle était d’ailleurs plus ou moins présente dans le milieu éso et m’avait fait part de rituels sataniques fait par le passé. Bref : dès qu’une personne vous en veux, qu’elle est malsaine, et qu’elle fait de la magie, il est très probable qu’elle se venge de vous en utilisant ce biais-là.

Et puis il m’a offert cet objet en me disant que c’était comme si il était là, à travers cet objet, et d’autres choses qui me font penser qu’il n’avait aucun problème à empiéter sur mon espace de vie privé en utilisant divers moyens.

Voici la liste de mes symptômes, pour vous donner une idée :

– Douleurs, pesanteurs aux chakras du cœur et du troisième œil, malgré tous mes efforts pour les harmoniser,

– Douleurs musculaire à la nuque et au dos toute la journée, rien ne les apaisait vraiment,

– Dégoût du sexe, voire de mon copain,

– Sommeil prolongé par rapport à mon habitude, réveil fatigué,

– Cauchemars, nuits agitées,

– Sensation d’insécurité,

– Fatigue chronique.


P1050533.JPG

Je veux donc partager avec vous ce petit rituel de désenvoûtement concocté par mes soins, qui a bien fonctionné. En fait il y a pleins de petites choses éparses (comme tous les rituels que je fais finalement).

Attention, tout ce que je vais décrire n’est pas de mon invention (à part la potion foireuse du début et la consécration du sel). Je raconte juste la manière dont j’ai procédé, une manière bien à moi, et dont je me suis réappropriée la plupart de ce que j’ai trouvé, en espérant de tout cœur que ça puisse en aider d’autres que moi.

Vous pouvez à l’avance faire un tirage de carte histoire d’être sûr de vous. Personnellement je ne me sentais pas de le faire : cela dépend de l’état de vos énergies aussi.

P1050517.JPG

Tout d’abord, j’ai porté un œil de tigre spécialement programmé pour lutter contre l’envoûtement : je pense que c’est lui qui m’a le plus aidé à dévier les choses.

Quasiment tous les jours, je faisais brûler de l’encens pontifical et de l’oliban. D’une part ça élevait les énergies, mais aussi purifiait toutes les petites crasses.

J’ai également écouté des sons de bols chantants (n’en possédant malheureusement pas encore) et des musiques religieuses à plus petite dose (je vous conseille les chants de Hildegarde de Bingen qui sont magnifiques).- Je passais tout ceci en boucle toute la journée : le son aide grandement à purifier l’atmosphère de votre maison et à faire fuir le négatif.

J’ai aussi bu pas mal de tisanes, des tisanes de sauge officinale et de romarin pour être plus précise. Je les ai bu nature, sans miel ni sucre, pour purifier mon organisme. (Ceci dit j’aurai pu rajouter du miel, mais je le sentais mieux sans : je voulais vraiment ressentir les énergies de la plante brut).
La sauge et le romarin permettent de me purifier, et le romarin c’est surtout ma petite touche perso (c’est une plante que j’adore dans le cadre de ma pratique magique et spirituelle, et en plus elle aide contre les migraines, dont je souffre régulièrement). Attention, surtout ne faites pas d’infusion avec des plantes fraîches, à moins de vouloir vous retrouver avec un affreux goût dans la gorge !

Le filtre de désenvoûtement

P1050522.JPG

Voilà une petite potion que j’ai confectionnée au tout début : elle est un peu foireuse car l’odeur est juste insupportable, je l’ai jetée au bout d’une journée. Ça fait vraiment potion de vieille sorcière pour le coup. Pas très appétissant.

Après si vous aimer l’odeur de l’ail ça pourrait vous aller.

Elle a cependant eu une petite efficacité,  j’ai senti l’impression d’emprise et d’étouffement s’éloigner un peu.

Ingrédients :

– Ronce
– Clous de girofle
– Ail
– Poivre noir
– Gros sel

Mélanger les ingrédients dans un verre (de préférence noir) avec de l’eau, en visualisant l’intention.

Dites l’incantation suivante :

« Gardiens protecteurs de ma personne,
S’il vous plaît libérez moi de cette influence négative qui nuit à mon corps, mon âme et mon esprit,
Désenvoûtez-moi. »

Frotter vous en dès que vous en ressentez le besoin, ou aspergez-vous en à l’aide d’une branche de sauge.

Le sel consacré et l’eau

Comme je sentais que c’était principalement la chambre qui était visée, j’ai mis un bol de sel consacré sous le lit et un vase rempli d’eau sur la table de chevet pour qu’ils absorbent les énergies négatives.

J’ai étalé également ce sel en guise de barrière sur toutes les ouvertures de la maison (fenêtres et portes).

Consécration du sel :

« Sel blanc, sel mouvant,
Comme l’écume de la mer
Révèle tes forces de purification,
S’il te plaît, protège ma maison.

Je t’exorcise, sel, par le feu sacré, par l’eau divine, par l’air mystique et par la terre Mère de toute chose.

Je t’exorcise, sel, par l’Énergie positive et supérieure, par la lumière du bien, par le triomphe du Bonheur sur le Mal. »

Charger le sel en visualisant les énergies des éléments et une énergie lumineuse et positive.

L’huile de désenvoûtement

P1050521.JPG

J’ai conçu une huile de désenvoûtement pour protéger mes chakras et oindre la bougie de désenvoûtement. Vous pouvez aussi l’utiliser si vous vous sentez attaqué par une entité. Attention, elle a une odeur assez forte.

Ingrédients :
– HE d’oliban
– HE de genévrier
– Clous de girofle
– HV de Jojoba

Mélangez les ingrédients en visualisant l’intention.

La bougie de désenvoûtement

P1050525.JPG
Cette bougie permet d’absorber le maléfice à votre place.

Ingrédients :
– Une bougie noire
– Votre huile de désenvoûtement

Tout d’abord, il va falloir oindre votre bougie en partant du centre vers l’extérieur (pour éloigner les choses de soi) et visualiser la bougie s’imprégner du maléfice. Avec le feu rongeant la bougie, le maléfice se détruit.

En huilant votre bougie, répétez cette incantation avec intention :

« Étant sans défense face au mal, aidez-moi, gardiens de mon âme et de ma personne, à bannir les effets néfastes provoqués par … dans mon corps et dans mon esprit. Ainsi soit-il. »

La poupée de désenvoûtement

P1050519.JPG

Cette poupée va être une protection supplémentaire à la bougie, elle va agir de la même manière en absorbant les énergies négatives qui vous sont normalement destinées : mais son action est légèrement différente. Elle permettra d’absorber les résidus d’énergies que la bougie n’aura pas détruits. Pour fixer les bras et les jambes, je vous conseille de chauffer la cire à la flamme d’une bougie.

La personne mal intentionnée va croire que vous recevez en plein dans la tronche les effets de ce qu’elle a fait, sans réaliser que c’est la poupée qui prend tout à votre place. Au moment où vous enterrerez la poupée, toutes les énergies vont être libérées de ce réceptacle, et vont revenir directement à leur envoyeur.

Ingrédients :
– Cire d’abeille
– Mèche de cheveu
– (Optionnel) Goutte de sang

Prenez un morceau de cire d’abeille et façonnez-la en une petite poupée. Il faut bien s’assurer qu’elle vous représente : vous pouvez déposer en son centre une goutte de votre sang et continuer à façonner la poupée de sorte que la goutte de sang soit emprisonnée dans le centre de la poupée, puis ajouter un peu de vos cheveux à la poupée. Gravez vos initiales sur la poupée.

Laissez-la quelque temps agir, de préférence dans une pièce que vous ne fréquentez pas trop, car elle va absorber toutes les énergies négatives et cela peut être pesant. Au bout d’un mois, allez l’enterrer au pied d’un arbre dans une forêt, en prenant soin de ne pas la toucher directement avec les mains (vous pouvez mettre des gants en plastique, qui est un très bon isolant énergétique).

La planche à clou

P1050532.JPG

C’est une technique pour empêcher la personne de vous attaquer pendant votre sommeil, en la plaçant sous votre lit.

Il suffit juste de planter des clous dans un morceau de carton et la mettre pointe vers le haut sous votre lit. Personnellement, j’ai noté une nette amélioration de mon sommeil, en couplant cette technique à celle du sel.

Les rubans protecteurs

Personnellement, j’aime beaucoup inscrire des mots de pouvoirs sur des rubans puis les porter pour donner une concrétion physique à un rituel.

Ici, ces rubans vous permettront de protéger votre personne et de dévier les attaques, en plus de l’œil de tigre.

Vous inscrirez sur des rubans verts les mots suivants :

  • Cahatel : pour protéger de toute influence négative,
  • Hakamiah : pour éloigner les ennemis occultes.

Ensuite, portez ces rubans à vos poignets.


Les déités que vous pouvez invoquer : Erzulie Dantor (si vous êtes une femme), Tyr, Saturne, Athéna, l’archange Michaël…

Vous sentez une agression ? Un petit truc : tenez vos pouces dans la paume de vos mains. Cela permettra à votre énergie de circuler dans un courant fermé, et donc de ne pas vous la faire piquer.

Les effets sont venus progressivement et en quelques jours c’était oublié. Finalement, ce que je retiens : ce n’était pas si pire. Un petit ménage et tout est revenu à la normale. A mon avis, il ne faut vraiment pas diaboliser ces actes de magie, car pour que leurs effets soient vraiment puissants il faudrait que la personne ai développé énormément cela, ce qui est rarement le cas.

Voilà ! J’espère que ce petit article vous aura aidé 🙂

Basique de l’été, le smoothie !

P1040945.JPG

Il fait chaud, l’été est enfin arrivé, la lavande fleurit doucement, le jardin est plein de fruits ! Il n’y a pas à dire, même si je crains la chaleur j’apprécie énormément l’été et ses soirées douces.

Aujourd’hui je voulais partager avec vous ma recette de smoothie, que j’utilise à répétition pendant tout l’été. Comme j’adore les fruits rouges, je ne m’en lasse jamais, et cela me permet d’attendre le moment où je pourrais me faire des smoothies à la pêche (une des choses les plus délicieuses sur la Terre).

P1040949.JPG

(En ce moment je rajoute des feuilles de menthe partout !)

Dans le jardin, quelques coins sont précieusement réservés aux fraisiers des bois, fraisiers tout cours, ainsi que framboisiers. Dès que l’été s’installe, c’est donc l’abondance totale : on les fait en muffin, en crumble, en cake… mais ce que je préfère comme utilisation de ces fruits, c’est en smoothie. C’est frais, rafraichissant, ça se boit tout seul et ça me donne de l’énergie surtout (je suis souvent en carences alors un verre complet de fruits ça fait du bien).

ou.png

Pour cette recette vous aurez donc besoin :

  • Un bol de fraises ou de framboises
  • Une banane
  • Une base liquide (eau, lait, lait végétal)

Je vous conseille le lait ou le lait végétal (moi je prend du lait de soja) car l’eau n’est pas top pour mettre en valeur le goût des fruits.

Et les proportions, euh… c’est au pif à chaque fois, en fonction de ce que j’ai ! Mais les quantités sur la photo ci-dessus vous donne un smoothie assez léger, étant donné que pour la quantité de fraises j’ai utilisé seulement la moitié de la banane.
Après vous pouvez toujours allonger le smoothie en rajoutant du lait : mais pas trop attention, sinon vous ne sentirez plus le goût des fruits !

Voilà ma petite recette déclinable avec tous les fruits rouges qui vous passent sous la main ! On peut même faire des mélanges, alors amusez vous ! Et bon été 🙂

Passages, cycles et la nécessité de s’impliquer

En ce moment, je ne suis pas chez moi : je suis en stage dans une région qui m’est totalement inconnue, et que je ne cherche pas à connaître car je me perd très facilement et surtout car je suis très fatigué. Bref, j’étais au début totalement désenraciné, puis petit à petit j’ai réussi à trouver mes marques, notamment en m’impliquant davantage. Beltane est passé à la trappe pour cause de rédaction de mémoire, et ça m’attriste vraiment car les énergies étaient très attirantes, même pour moi qui préfère la période sombre.

P1040529

Ma tourmaline noire aux reflets vert

Heureusement, la magie et le spirituel sont là, tout d’abord parce que j’ai emmené quelques pierres avec moi, un « set de survie » disons, qui me permet de ne pas perdre connexion avec les énergies subtiles. Une pierre m’a d’ailleurs sauvée au tout début, une pierre que j’ai découverte : la tourmaline noire. Elle m’a permis de garder le cap, de ne pas paniquer, et m’a rappelé qu’après cette dernière ligne droite ce serait une libération sur tous les points.
Une magnifique aubépine et un jardin rempli d’herbes chères à mon coeur – du thym, du laurier, des roses… – est à portée de main, et surtout un soutien humain que je n’ai jamais eu auparavant.
Cette période où je suis « déconnectée » de ce qui m’est familier est sans aucun doute un de ces passages, de ces transformations qui ont lieu pendant la vie, probablement un passage aussi important que celui lorsque j’ai découvert la magie. Ce sont des moments plus ou moins long, plus ou moins souterrains, ou notre être se transmute, pour évoluer vers un état meilleur. C’est parfois nécessaire de détruire certaines choses et habitudes, couper certains liens : même si cela fait peur, c’est nécessaire pour une reconstruction meilleure.
C’est difficile à concevoir quand on le dit comme ça, mais quand on le vit (bien), on se rend compte de la nécessité de ces transitions.

P1040559

Aubépine, un arbre-fée…

J’ai appris pleins de choses sur moi, mon passé, et mon rapport aux autres, mais j’ai surtout décidé pendant cette période de lancer mon entreprise, une boutique ésotérique en ligne, dès que mes études seront terminées : si cela ne marche pas, je pourrais toujours chercher un travail par la suite. Je prie pour que cela marche, car je n’ai rien envie de faire d’autre comme métier. La réalisation que je ne suis bien que dans mon foyer ou dans la nature se fait de plus en plus ressentir aussi.

J’ai même eu le courage de faire un rituel, avec les moyens du bord – heureusement on a mis du matériel sur mon chemin… – assez impliqué, plus que d’habitude. J’ai pris conscience d’une situation qui ne pouvait plus durer et j’ai décidé d’agir, de m’impliquer. Et cette fois, je n’ai pas eu peur d’avoir un jugement erroné sur la situation, tout en prenant en compte le fait que j’ai une perception subjective.

Même si j’ai essayé d’apaiser un peu les choses pour être tranquille jusqu’à la fin de mon stage, je n’ai qu’une hâte : rentrer chez moi et donner enfin un sens à mes journées !

 

 

Visite de boutiques ésotériques #3 : « La Naturelle d’Eve » à Paris

Votre serviteur a de nouveau visité une boutique ésotérique pour vous ! Enfin, c’est surtout par hasard que je l’ai croisé…

Je n’ai malheureusement pas osé/pensé à demander si je pouvais prendre des photos de l’intérieur de la boutique 😦

Quand on dit « boutique ésotérique » et « Paris Saint Lazare », on pense tout de suite, pour ceux qui connaissent, à La Cornaline, une boutique ésotérique située juste à côté de la fameuse gare (leur loyer doit être monstrueux, mais passons).

Je ne ferais pas d’article sur cette boutique, car j’ai eu d’assez mauvaises expériences personnellement. D’autre part, j’ai pu lire que d’autres en était parfaitement satisfaits. Par conséquent, je ne préfère pas me prononcer sur le sujet, puisque mon expérience est peut être purement personnelle…

La boutique que je vous présente aujourd’hui se situe à quelques mètres de La Cornaline, et elle se nomme La Naturelle d’Eve (elle est dirigée par la même personne qui dirige la Cornaline d’ailleurs).

IMG-20160325-01287

La devanture de cette grande boutique !

J’ai été frappée dès mon entrée par la vaste quantité de minéraux présents dans la boutique : de toute évidence, elle est spécialisée là-dedans. Il y a aussi une petite partie librairie ainsi que quelques objets, le tout vraiment orienté feng shui et géobiologie. Il y a aussi un coin avec des sortes de coussins et poufs qu’ils vendent.

L’espace est très aéré, la surface est monnnnstrueusement grande pour une boutique de minéraux située à Paris (ou alors c’est un effet donné par l’aménagement de la boutique, mais je ne pense pas). Je n’ose même pas penser au loyer qu’ils doivent payer ARGH, y’a intérêt à en vendre du caillou !!

A ce propos, j’ai trouvé les prix très étranges. Certaines pièces sont vendues très chères (je pense notamment au larimar, à la shungite), présentées comme très rares alors que pas vraiment, même si les gisements sont limités, alors que certaines pièces dans des paniers sont vraiment vendues pour un rien. Je sais que la qualité de la pierre influence beaucoup son prix, mais ça m’a semblé assez dissonant parfois… Par exemple, des obsidiennes oeil célestes en vitrine était vendues très chères alors qu’elles n’avaient aucun reflet, des sculptures d’anges et des coeurs en sélénite vendus une fortune alors qu’il s’agit de quelque chose d’assez courant…
Globalement, on fait bien la différence entre les minéraux et bijoux exposés en vitrine, d’une valeur supérieure, et les minéraux roulés et bruts en panier qui sont vendus moins chers, et parfois vraiment beaucoup moins chers (je pense notamment aux gros morceaux de quartz rose vendus 7€).
Cependant, ce qui me beugue un peu est la séparation faites dans de nombreux cas où il n’y a pas vraiment lieu de la faire.

Il y a des pièces absolument sublimes que l’on ne voit que dans les grandes bourses aux minéraux… qui sont bien évidemment vendues si chères que le prix n’est pas affiché. Il y a des tours de sélénite gigantesque, des cristaux de roches qui semblent sortis d’une mine géante type mine de Naïca, des statuettes en obsidienne oeil céleste… C’est un régal pour les yeux !

D’ailleurs, un truc très bien : le prix est affiché sur toutes les pièces vendues, sauf quelques exceptions (les minéraux énormes et les bagues en argent).

Certains bijoux sont hors de prix, je pense notamment à la vitrine avec des bijoux d’ambres que je trouve très chers par rapport à ce que j’ai pu voir ailleurs. Mais là encore, ça dépend de la qualité de la pierre, chose que je n’ai pas pu regarder de très près malheureusement…

Globalement, j’ai l’impression que la boutique évite tant que possible les contrefaçons, enfin plutôt évite de vendre des pierres suceptibles d’être contrefaites (pas de turquoise, mais après je me souviens qu’à La Cornaline il sortait un bout de turquoise minuscule et le vendait 30€ donc si c’est le même gérant…, pas de citrine donc pas de citrine chauffée, etc.) par contre il me semble avoir vu des bonnes vieilles cornalines chauffées.

Au fait, non, la turquoise véritable et avec zéro traitement n’est pas si rare et si chère que cela, j’en suis la preuve vivante. Même si évidemment son prix est élevé, elle n’a pas la rareté de l’or non plus. Je ferais d’ailleurs une vidéo sur le vaste sujet de la turquoise sur ma chaîne youtube, pour aiguiller un peu les curieux…

Concernant la partie librairie, ils font 5% de remise sur tous les livres de leur partie librairie (je ne sais pas si c’est permanent ou non), soit le maximum de remise sur les livres que peut accorder une librairie à son client. La plupart sont un peu abîmés. C’est un geste intéressant, même si il faut faire le tri car certains livres ne sont clairement plus du neuf mais de l’occasion (trop abîmés à mon goût pour être vendus comme livres neufs). Il y a aussi de très beaux livres types Atlas, documentaire sur les abeilles, etc.

Par contre, énorme surprise, à part les quelques livres de lithothérapie exposés ici et là au milieu des pierres, zéro livre sur le sujet dans la partie librairie, ce qui est très curieux.

+ : l’ambiance, la quantité variée de minéraux, les superbes pièces.

– : les prix très variables et parfois étranges, qui est le reflet de ce que j’ai pu voir à La Cornaline, le fait que ça soit sur Paris pour ceux qui sont comme moi hypersensibles à la pollution.

Ma conclusion : Je vous conseille d’aller y faire un tour pour le plaisir des yeux. L’ambiance est tranquille, il y a des pierres partout, bref c’est le paradis pour les amateurs de minéraux et de lithothérapie… Par contre les prix sont chers pour certaines pièces, mais ça se comprend puisque c’est une boutique parisienne. Ca ne dépend que de votre porte monnaie 🙂

Un petit coup de pouce de l’Univers ?

P1030446.JPG

Il n’y a pas si longtemps, j’ai dû faire ma rentrée. La reprise a été très dure : en effet, les vacances avaient été mouvementées émotionnellement et spirituellement parlant, et le froid glacial ne m’aide vraiment pas à vouloir mettre le nez dehors.
J’ai commencé à voir une psychologue, elle est vraiment super et me permet de distancier les problèmes de ma vie actuelle par rapport à ceux de mes vies antérieures (comme si je n’avais pas assez de soucis à gérer dans cette vie là !).
Bref, je suis fatiguée à tous les niveaux et de plus mes études commencent à vraiment me peser… Le temps passe lentement, et j’attends avec hâte le moment où j’aurais mon diplôme.

En ce moment je recherche un stage de fin d’année, et c’est vraiment pas une mince à faire. Je n’ai pratiquement pas eu de réponse. C’est très stressant. Du coup j’ai décidé de faire un petit quelque chose pour me donner un coup de pouce. J’ai refais de nouvelles lettres que j’ai passées dans la fumée de la sauge, et qui vont passer la nuit avec deux petites pierres programmées…

Une ambre et un shiva lingam pour attirer les bonnes énergies. L’ambre vibre particulièrement fort, je l’apprécie beaucoup…

J’ai fait un petit rituel pour faire en sorte que mes demandes soient bien prises en compte… Même si les librairies ésotériques dans lesquelles j’ai postulé sont sur Paris, donc assez loin de chez moi, j’espère vraiment que je vais y être accepté : l’ésotérisme est vraiment le domaine dans lequel je veux travailler plus tard. Je ne me vois vraiment pas faire quoi que ce soit d’autre à moins de m’ennuyer ferme ^^’

J’ai vraiment hâte d’être à Imbolc, pour pouvoir faire le point sur cette période sombre qui a été enrichissante et fatigante. Peut être que j’y aurais des réponses à mes demandes de stage, et peut être que cela signifiera un nouveau départ…

Il n’y a plus qu’à attendre avec impatience !