Projet élémental #1

Au cours de ce projet, je vais vous livrer mes ressentis personnels sur les quatre éléments.

TERRE

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Je vais commencer par la terre. Pourquoi ? Parce que la terre, c’est l’élément qui nous porte tous, celui sur lequel on naît, vit, meurt. L’élément numéro un, en quelque sorte. Celui d’où peut sortir la vie

La Terre, ou Gaïa, appelez-la comme vous le désirez, c’est l’entité qui nous suit depuis le début, qui éprouve pour nous un amour si illimité qu’il est difficilement concevable pour nous autres humains. Elle est inquiète concernant notre futur, même si elle pourra continuer sans nous. Nous sommes ses enfants, et elle a peur pour notre devenir comme elle a peur pour toutes ses créations, d’une manière totalement altruiste et bienveillante.
Bref, c’est vraiment quelqu’un de bien.

Petit à petit, quand je vois à quel point on peut lui manquer de respect et à quel point elle fait preuve d’une indulgence totale, pardonnant à tour de bras, ça me rend vraiment triste. Pourtant, c’est si simple de prendre contact avec elle : lors d’une méditation d’ancrage ou d’enracinement, la chose la plus simple du monde à faire, vous pouvez lui parler et elle vous répondra forcément. Elle est si généreuse.

globe_west_2048NASA

Elle est pas belle notre p’tite planète ?

La terre est sécurisante, stable, pérenne. Elle représente le côté matériel et le pragmatisme des choses. C’est un élément indispensable dans la vie de quelqu’un qui est fait majoritairement d’air, comme moi, parce qu’il lui permet de ne pas s’éparpiller et de retrouver un calme, une confiance et un détachement serein par rapport aux choses du quotidien qui ont trop tendance à nous perdre.

Retourner aux valeurs matérielles, c’est bien aussi, surtout lorsqu’on poursuit une quête spirituelle ou que l’on est à fond dans le mental comme moi. Parfois, il faut reconnaître ce besoin que l’on a tous de revenir à des choses primaires, fondamentales. Comme nos besoins vitaux par exemple : liés à la terre, ils peuvent nous procurer une force mentale et une stabilité lorsqu’ils sont harmonieux. Par exemple, l’art de manger peut être un véritable moment de paix avec soi-même, qui est trop souvent négligé, surtout dans nos sociétés contemporaines où l’on ne prend pas le temps de faire la cuisine et de bien manger – souvent parce qu’on ne peut pas, il faut le reconnaître. Je n’ai jamais compris les jeûnes, car selon moi je ne pourrais pas du tout pratiquer correctement ni avoir une vie spirituelle en n’ayant pas un confort matériel.
La terre, d’ailleurs, n’est-elle pas la matrice nécessaire à toute création ? Elle est un pré requis à l’acte créateur…

Evidemment, il y a le côté négatif de tout cela, que nos sociétés de consommation expriment bien en ce moment. Il s’agit de faire passer le confort matériel comme la seule et unique composante du bonheur. La chose la plus capitale, peut être, mais l’unique chose, non. Cela conduit à une certaine dépression générale, puisque tout est censé se trouver dans la réalité matérielle triviale du quotidien. Alors, on innove en permanence, on créé de nouveaux besoins, et on montre cela à la télé, pour que les gens n’aient pas à se demander si il y a autre chose que cela. C’est un extrême dans lequel, malheureusement, on est déjà tombé.

*

J’aime la terre pour sa sagesse, sa force tranquille, sa stabilité, son pragmatisme. La terre, c’est le foyer dont j’ai besoin, qui accueilli et porte toutes les créations de Gaïa ; c’est la grotte dans laquelle se réfugie le chaman pour entrer en transe ; c’est la matrice dans laquelle tout se créé, se refond et renaît…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s